Vidéo

Réforme des retraites - Mise en place d'un régime universel.

Présenté par Emilie Edroux - Consultante Actuarial & Financial Services & Expert Leader Epargne Retraite.

juillet 2019

L’objectif de la réforme des retraites est de mettre en place au 1er janvier 2025 un régime de retraite universel remplaçant les 42 régimes actuels et dans lequel 1€ cotisé donnera les mêmes droits quel que soit le statut professionnel de celui qui cotise ».

La transition de l’ancien vers le nouveau régime sera progressive, et achevée environ 15 ans après l’entrée en vigueur du système qui s’appliquera en premier aux personnes nées en 1963.

Les droits en cours d’acquisition seront comptabilisés selon les règles des anciens régimes, puis convertis en points au 1er janvier 2025.

Le rapport du haut-commissaire à la réforme des retraites fait mention des préconisations suivantes :

  1. 100 euros cotisés correspondront à 10 points et donneront droit à 5,50€ de pension de retraite par an à taux plein ;
  2. Le taux de cotisation unique de 28,12 % dont 2,81 % permettant de financer le régime ;
  3. La pension de retraite tenant compte des revenus sur l’ensemble de la carrière et plafonnés à 3 PASS ;
  4. Le montant de retraite minimum égal à 85 % du Smic net ;
  5. Le taux de réversion égal à 70 % ;
  6. La majoration pour enfant dorénavant de 5 % dès le premier enfant à répartir entre les deux parents et attribuée par défaut à la mère ;
  7. L’âge légal de départ à la retraite toujours à 62 ans (sauf cas particuliers) mais un âge d’obtention du « taux plein » à présent à 64 ans, assorti d’une décote et d’une surcote ;
  8. Les retraités en cumul emploi retraite pourront se constituer de nouveaux droits sans plafonnement.

Partager

La réforme des retraites simplifiera le système de retraite obligatoire en France mais fera des perdants et des gagnants tant en durée de cotisation qu’en montant de pension de retraite.

Partager

Actualités.