Publication

Réforme des retraites.

Un projet de société impliquant des concessions 

La réforme des retraites vise à mettre en place un régime de retraite universel en points commun à tous les travailleurs français et dont l’équilibre financier serait assuré. La réforme aura pour but de simplifier le système de cotisation actuel et remettra en cause les différentes règles de pilotage et les avantages des cotisants des 42 régimes de retraite existants. Suite aux échanges avec les partenaires sociaux, de nombreux points de blocage ont été soulevés, amenant certains corps de métiers à manifester plusieurs semaines leur mécontentement face à ces évolutions et poussant le gouvernement à amender ses orientations. 

Après deux années de concertation, la réforme des retraites censée entrer en vigueur dès 2022 pour la génération 2004 et à partir de 2025 pour la génération de 1975 (et non plus uniquement pour les nouveaux entrants à partir de 2025), a été présentée au Conseil des ministres le 24 janvier dernier avant d’être examiné à partir du 2 février en commission spéciale à l’Assemblée nationale où les discussions en séance publique ont débuté le 17 février. L’examen de cette réforme a est réalisé dans le cadre d’une procédure accélérée en deux semaines afin de permettre une adoption en première lecture début mars et un vote du parlement d’ici la fin de la session parlementaire de l’été 2020. 

Actualités.