Prix des Sciences du Risque

Les lauréats 2019 du prix des Sciences du Risque.


05.07.2019

La Fondation Optimind, en partenariat avec l’Institut des Actuaires, l’Amrae et La Tribune, a remis le 4 juillet 2019 le Prix des Sciences du Risque lors d’une cérémonie organisée à la Maison des Polytechniciens à Paris. Ce rendez-vous a réuni plus de 350 professionnels de l’assurance et de la gestion des risques et responsables du monde académique.

Le Prix des Sciences du Risque a été décerné par un jury composé d’experts, désignés par l’Institut des Actuaires et l’Amrae, et présidé par Jean-Marc DANIEL, économiste, professeur à l’ESCP Europe.

Deux lauréats ont été distingués et reçoivent à ce titre chacun un prix d’un montant de 5 000 euros :

  • Noémie FREALLE est récompensée pour sa thèse réalisée à l’IMT Mines d’Alès « Formation à la gestion de crise à l’échelle communale : méthode d’élaboration et de mise en œuvre de scénarios de crise crédibles, pédagogiques et interactifs ». Ses travaux portent sur l’élaboration et la mise en œuvre de scénarios de crise crédibles, pédagogiques et interactifs dans le cadre d’une formation à la gestion de crise à l’échelle communale, faisant intervenir des participants nombreux et pluridisciplinaires. A l’issue des travaux, quatre leviers sont identifiés pour permettre une exécution modulable et interactive du scénario tout en garantissant la crédibilité et la portée pédagogique de la simulation : le paramétrage de l’animation, la caractérisation des données nécessaires aux animateurs, la modélisation de la circulation de l’information entre les animateurs et la mise en œuvre d’un support d’aide à l’animation permettant de partager en temps réel des informations et d’avoir à chaque instant une vision commune du scénario construit en fonction des décisions prises par les apprenants.
  • Florian MONTANIER est récompensé pour son mémoire de fin d’études réalisé dans le cadre de son M2 à Paris Dauphine « Robo-advisors : quelles opportunités pour l’assureur-vie ? ». Ses travaux visent à étudier les apports des conseillers en gestion de portefeuille automatisés, solution offrant des seuils d’éligibilité et coûts induits inférieurs aux gestions pilotées ou sous mandat traditionnelles. Après un état de l’art des solutions existantes, il améliore progressivement un robo-advisor primitif en intégrant un scoring de satisfaction client, en construisant les portefeuilles sur la base d’un panier d’actifs et en tenant compte des contraintes réglementaires induites par PRIIPS. Il introduit et optimise enfin une méthode utilisant les algorithmes CBRS (Case-Based Recommender Systems) permettant d’offrir une granularité plus fine des allocations et une personnalisation plus importante des portefeuilles proposés.

Par ailleurs, compte tenu de la qualité des dossiers reçus, le jury a souhaité saluer par une mention spéciale 3 autres candidatures : Yohann EVAIN (Etude sur une nouvelle technologie d’atténuateur de houle), Charline MORDELET (Implémentation d’un modèle de crédit stochastique au sein d’un modèle d’ALM d’assureur), Pauline STEVANCE (Prévention et gestion du risque terroriste en entreprise).

Ces travaux sont disponibles sur le site : https://www.sciencesdurisque.com/laureats2019.

Les candidatures pour le Prix des Sciences du Risque 2020 seront ouvertes à compter de septembre 2019.

Partager

Partager

Actualités.