Article de presse

Des assurances-vie pour placer son épargne en toute sécurité.

Rares sont les contrats autorisant encore à placer l’intégralité de ses capitaux sur le fonds en euros. Quelques pépites subsistent néanmoins.

mai 2020

En mars, 9 milliards d’euros d’argent frais ont atterri sur les contrats d’assurance-vie, selon les chiffres de la Fédération française de l’assurance, dont près de 35 % ont été logés dans des unités de compte, ces supports non garantis qui permettent d’investir en Bourse. Cette part s’élevait même à 40 % le mois précédant la crise liée au Coronavirus.

« Le fait que les unités de compte ont attiré une collecte plus importante à la fin de l’année dernière et au début 2020 ne signifiait pas un changement de posture des épargnants français par rapport au risque, souligne Gildas Robert, senior partner chez Optimind. C’était simplement le reflet du très bon historique de performance des marchés financiers sur les dernières années. »

Depuis, l’appétence pour le risque a baissé à la suite du krach du mois de mars. « Le retournement des marchés va réorienter la collecte vers le fonds en euros à court et moyen terme », prédit le consultant.

Découvrir l'article sur le site Le Monde

Média

Le Monde

Partager

Média

Le Monde

Partager

Actualités.