Article de presse

Pourquoi le risque de pandémie est difficile à assurer.

février 2020

Si le risque pandémique est pris en charge dans le cadre des contrats de prévoyance, ce n’est pas le cas pour l’assurance voyage. Et les pertes d’exploitation des entreprises ne sont pas non plus couvertes.

Le coronavirus Covid-19 est encore considéré comme une épidémie, mais l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se prépare à «une éventuelle pandémie». Un stade franchi en cas de «propagation mondiale d’une nouvelle maladie».

L’épidémie, apparue en Chine en décembre dernier, a déjà contaminé quelque 77.000 personnes, dont 2.600 sont mortes, selon l’OMS. À ce jour, en plus de la Chine, le Covid-19 touche plus d’une trentaine d’États, où 40 morts et 2.500 contaminations ont été recensés.

Du côté des assurances, les frais de soins, le décès, l’invalidité ou l’arrêt de travail seront bien couverts dans le cadre d’un contrat de prévoyance ou d’assurance santé.

Mais la pandémie fait partie des exclusions de garanties dans le cadre des assurances annulation comprises dans les contrats d’assurance voyage. L’annulation d’un déplacement pour une destination qui s’avère être un foyer du coronavirus ne sera donc pas prise en charge par l’assureur.

Découvrez l'article sur le site de PaperJam

Média

Paperjam

Partager

Média

Paperjam

Partager

Actualités.