Article de presse

Cat Nat : une réforme présentée après l'été ?.

Si on l’attend depuis de longues années, une réforme du régime Cat Nat pourrait être dans les tuyaux. Elle ne devrait pas remettre en cause les principes fondateurs du régime. Pour les risques climatiques, le cabinet conseil Optimind met en avant des périls de plus en plus fréquents et coûteux.

juillet 2019

nchangé depuis 1982, le régime légal des catastrophes naturelles a fait face à de gros événements. En 2017, année où des catastrophes naturelles importantes se sont produites, il y a eu la sécheresse (coût estimé entre 700 M€ et 850 M€), l’ouragan Irma à Saint-Martin et Saint-Barthélemy (coût estimé à 1,6 Mrd €) puis l’ouragan Maria en Martinique et Guadeloupe (40 M€ à 70 M€ de coût estimé). La montée des risques climatiques pousse les assureurs à se demander si certains risques peuvent toujours être assurés, notamment dans certaines régions comme la façade Atlantique, très exposée. La CCR, les pouvoirs publics et les assureurs mettent l’accent sur la prévention afin de pouvoir agir contre ces risques.

Du côté des assureurs, plusieurs instances se consacrent aux questions climatiques (association « Mission des sociétés d’assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels », Commission du développement durable de la Fédération française de l’Assurance, etc.). De plus, les assureurs font évoluer leur stratégie d’investissement en prenant en compte les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG-Climat).

./..

Lire l'article réalisé par CSCA

Média

CSCA - CODES COURTAGE

Partager

Média

CSCA - CODES COURTAGE

Partager

Actualités.