Article de presse

Epargne salariale - Un nouveau souffle pour la Retraite collective.

janvier 2017

Même s'il est encore trop tôt pour en apprécier le plein effet les mesures contenues dans la loi Macron en faveur de l'épargne salariale, et plus particulièrement du plan d'épargne retraite collectif (Perco), encouragent les assureurs à se mobiliser sur un marché à fort potentiel. État des lieux.

./..

Quid du FRPS ?

Décidemment Emmanuel Macron a un faible pour l’épargne retraite entreprise. Après avoir oeuvré en faveur de l’épargne salariale, l'ex ministrede l'Economie  a, avant de se lancer dans l'aventure présidentielle, contribué à la mise en place, d’un nouveau fonds de pension à la française, le Fonds de retraite professionnel supplémentaire. Désormais inscrit dans le marbre de la loi Sapin 2, le FRPS n'est pas à proprement parler un nouveau support retraite, mais plutôt le berceau d'un régime dérogatoire conçu pour les contrats d'entreprise en rentes que sont le PERE - article 83, l’ article 39 et les contrats Madelin pour les travailleurs non salariés. La loi institue un  système hybride qui tout en gardant les points fondamentaux et les bonnes pratiques de Solvabilité 2 en matière de gouvernance des risques, ménage pour ces engagements retraite la possibilité de s’aligner sur les  règles quantitatives moins contraignantes de Solvabilité 1.  « Le FRPS sert à redonner de la dynamique long terme à l’épargne retraite en desserrant les contraintes réglementaires, tout en conservant les grands marqueurs de la retraite supplémentaire française ».résume Pierre Alain Boscher directeur métier protection sociale pour Optimind Winter.

Média

La Tribune de l'assurance

Partager

Média

La Tribune de l'assurance

Partager

Actualités.