Article de presse

Numérique : nouveau vecteur du secteur assurantiel.

juillet 2015

Les technologies du numérique créent de nouveaux usages, adoptés par une grande partie de la société, elles modifient considérablement les relations entre tous les acteurs économiques.

L’un des impacts majeur du numérique sur le secteur assurantiel est une redéfinition de la relation client. Il ne s’agit pas simplement de l’adoption et de l’utilisation des nouveaux outils digitaux – Réseaux sociaux, applications mobiles, objets connectés … - Mais c’est le besoin de l’assuré et le rôle de l’organisme d’assurance qui sont au centre de la transformation. Dans un monde qui évolue technologiquement très vite, le consommateur se présente avec de nouvelles exigences - produits et services simples et adaptés aux nouveaux modes de consommation et de vie.

Les offres des organismes de protection sociale  doivent donc intégrer ces évolutions en apportant des produits et services adaptés qui mettent la protection, la prévention et les services individualisés au centre de leur proposition de valeur.

Les nouvelles technologies produisent une masse considérable de données, générée  directement ou indirectement par l’assuré. Pour opérer ses missions, l’organisme d’assurance va généraliser l’exploitation de ces données pour offrir les services attendus. La protection et la bonne utilisation de ces données, est un enjeu crucial pour tous les acteurs. Au-delà des aspects règlementaires et de conformité pour l’exploitation de ces données, la confiance est le socle essentiel de ces nouvelles perspectives.

Le secteur de l’assurance et de la protection sociale doit donc miser sur sa proximité et son engagement pour mener à bien ses missions dans un environnement toujours plus  concurrentiel au sein du secteur mais également face à de nouveaux entrants.

[...]

Média

IPSE

Partager

Média

IPSE

Partager

Actualités.