Press article

En l'espace de cinq mois, Axa, Allianz ou la Maaf ont tous sorti une application mobile analysant notre comportement sur la route..

october 2014

Une étape avant une modulation de la prime d'assurance en fonction de prises de risques au volant ? On connaissait le concept du « Pay as you drive » qui permet, depuis près de dix ans en France, de proposer des tarifs attractifs aux « petits » conducteurs. Un boîtier GPS servant à vérifier que les forfaits kilométriques ne sont pas dépassés sur la base des données liées aux dates, aux horaires de circulation et au déplacement du véhicule. Se profile désormais l'étape suivante, le « Pay how you drive », « Vous payez comme vous conduisez ». [...]

Pour Nicolas Le Berrigaud, actuaire consultant assurance dommages au cabinet Optimind Winter, les sociétés d'assurances remettent la prévention au coeur de leur métier avec ce type de services innovants. C'est aussi un moyen de mieux prendre en compte le risque qu'elles assurent - est-ce que l'assuré conduit comme un bon père de famille ou comme un pilote de F1 ?. « C'est un pari gagnant-gagnant. Les jeunes conducteurs qui sont à la fois les plus connectés et ceux qui paient les primes plus élevées sont principalement visés par Direct Assurance. » Mais à terme, selon Nicolas Le Berrigaud, ce rôle de prévention concernera tout le monde. « On pourrait imaginer qu'une société d'assurances propose des stages de perfectionnement aux assurés qui n'obtiennent pas de bons scores afin améliorer certains aspects de leur conduite. » Les assureurs, des brokers de données ? Pour autant, est-ce que cette collecte de données relève du métier de l'assureur ? « Le métier de base d'un assureur c'est de couvrir des risques et il doit donc l'appréhender et le comprendre pour donner un prix à la couverture qu'il propose", rappelle Nicolas Le Berrigaud.

01net - Quand les assureurs évaluent notre comportement au volant

Share

01net - Quand les assureurs évaluent notre comportement au volant

Share