Publication

La lettre Actuariat et Finance n°4.

Décembre 2011

La convergence entre le monde de l'assurance et l'univers financier est une réalité nettement observable depuis plusieurs années. Les réflexions menées sur le projet Solvabilité II permettent de mesurer de façon tangible ce rapprochement, aussi bien sur les aspects qualitatifs et organisationnels que sur les aspects quantitatifs. La meilleure preuve en est la prise en compte détaillée des risques de marché dans le calcul des exigences de capital prévues par cette nouvelle norme.

A l'heure où l'année 2011 se referme sur une situation fortement dégradée sur les plans économique et financier, il devient évident que la gestion des risques financiers est un enjeu crucial auquel les organismes assureurs auront à faire face. Le risque pesant sur les dettes souveraines doit en particulier faire l'objet de réflexions approfondies alors que pendant plusieurs décennies, il a été considéré comme faible voire négligeable dans le pilotage des activités d'assurances.

Pour faire face à ces nouveaux enjeux, les assureurs ont à leur disposition de nouvelles techniques et nouveaux outils. Ainsi, les modèles financiers utilisés n'ont jamais été aussi perfectionnés ; et au-delà même des aspects techniques, les organismes assureurs adaptent progressivement leur gouvernance et leur organisation en plaçant la Gestion des Risques au cœur des processus de pilotage et de décision.

Actualités.