Publication

Risques opérationnels - avril 2011.

Quelles réponses face à un risque difficile à appréhender ?

Les risques opérationnels sont considérés comme nouveaux. Pourtant, bien qu'isolés récemment des autres risques par les réglementations des banques et assureurs, ils ont souvent fait la une de la presse - la faillite de la Barings en témoigne. Ainsi, derrière chaque événement ayant ébranlé fortement des entreprises se cachent des risques opérationnels. C'est d'ailleurs surtout lorsqu'ils sont associés à d'autres types de risques qu'ils sont susceptibles de prendre une ampleur significative.

C'est pour ces raisons que l'on cherche, depuis une dizaine d'années, à mieux les appréhender et à évaluer plus finement leurs impacts. En effet, l'environnement nouveau des entreprises accentue fortement leur exposition aux risques opérationnels avec notamment : une concentration des acteurs qui amène à des volumétries et montants en jeu plus importants, une internationalisation des activités avec une multiplication des interconnexions, une sophistication des techniques financières, une sensibilité plus grande aux systèmes d'information, une inventivité des fraudes ou encore une judiciarisation progressive qui conduit de plus en plus les acteurs à être assignés en responsabilité.

Quels sont les enjeux liés à ces risques ? Comment mettre en place les dispositifs permettant d'innerver l'organisation, sensibiliser les acteurs, gérer et piloter judicieusement ces risques ? Quels sont les leviers à notre disposition pour y faire face ?

Autant de questions auxquelles ce dossier technique tend à apporter un éclairage.

Actualités.