Communiqué de presse

Application du règlement européen sur la protection des données, les organismes sont-ils prêts ?.

septembre 2017

Optimind Winter, en partenariat avec OpinionWay, restitue l'analyse des résultats de son enquête exclusive sur le règlement européen sur la protection des données à caractère personnel menée auprès des organismes du secteur bancaire, des assurances et de la santé.

Cette étude, réalisée en juillet 2017, présente un état des lieux des pratiques d’organisations en matière de gouvernance et de sécurité des données à caractère personnel. « Avec plus de 100 répondants, Optimind Winter et OpinionWay ont souhaité dresser un premier bilan sur la préparation du marché afin de mettre en lumière les prochains enjeux.» annonce Dan Chelly, senior partner.

La mise en place d’une sécurité informatique accrue et d’une protection des données afin d’éviter la perte, le traitement ou le vol des données « confidentielles », est devenue un sujet crucial depuis 15 ans. Les démarches précoces sur la nécessité de protéger les données dans leur ensemble, suffisent-elles aujourd’hui aux organismes pour être en conformité de fait avec le RGPD ?

A moins d’un an de son entrée en application, 46 % des organismes sondés déclarent ne pas avoir identifié et initié les chantiers liés au RGPD. « A ce jour, les organismes n’ont pas été assez sensibilisés aux enjeux liés à la Data. La culture informatique et des libertés peine encore à s’installer, 64 % des collaborateurs ne seraient pas assez sensibilisés. Une priorisation des travaux restant à réaliser devient indispensable pour tenir les délais.», précise Sanaa Naouri, manager.

Le rapport complet de cette enquête est disponible rubrique Ressources/Enquêtes.

Les points clés :

  • à moins d’un an de l’entrée en application, 46 % des entreprises n’ont pas identifié et initié les chantiers RGPD ;
  • 73 %  des entreprises ont l’intention de désigner un DPO  data protection officer avant mai 2018 ;
  • une culture informatique et libertés peine à s’installer au sein des organismes : 64 % des collaborateurs ne sont pas suffisamment sensibilisés ;
  • dans l’ensemble, 27 % des dirigeants n’ont pas de visibilité sur l’état exact du dispositif en place dans leur entreprise.

 

Téléchargez les résultats de l'enquête RGPD