Article de presse

La mise en oeuvre de processus "industriels" en ligne de mire pour Solvabilité 2.

mars 2014

Cette contribution, qui traite du sujet de Solvabilité II et des processus à mettre enplace,  émane d'Optimind Winter, société de conseil en actuariat et gestion des risques.

Avec une date d'entrée en vigueur enfin confirmée pour le 1er janvier 2016, le dispositif Solvabilité II émerge enfin du domaine de l'hypothétique, s'affranchit des spéculations pour prendre les contours d'une réalité chaque jour plus concrète.

Les travaux Solvabilité 2 deviennent dès lors des t'ches à planifier et à rationaliser dans le cadre de processus cohérents et articulés, permettant de sécuriser la production et de garantir la qualité de livrables obligatoires.

Pourquoi organiser les processus Solvabilité 2 ? Au même titre que pour les travaux comptables ou de calcul de la valeur, qui relèvent déjà du quotidien des assureurs, l'enjeu est désormais d'organiser la mue des processus Solvabilité 2 existants - non encore matures car non compatibles avec les exigences cibles en termes de complétude, qualité et délais du reporting - vers une logique véritablement « industrielle » où la production des données prudentielles est fiabilisée, adaptée à la fréquence trimestrielle imposée par le régulateur, économe en ressources consommées et cohérente avec les autres processus de production de la fonction chiffres (qui regroupe les travaux et les livrables desdirections financières et des risques).

Média

News Assurances Pro

Auteur

Tristan Palerm, directeur métier Actuariat conseil,Christel Albouy Nallard, directrice métier Finance et Performance et Jérôme Rave, consultant senior Finance et Performance

Partager

Média

News Assurances Pro

Auteur

Tristan Palerm, directeur métier Actuariat conseil,Christel Albouy Nallard, directrice métier Finance et Performance et Jérôme Rave, consultant senior Finance et Performance

Partager

Actualités.