Press article

Le risque « Informatique et Libertés », un risque de non-conformité qui peut coûter jusqu'à 4% du Chiffre d'affaires mondial.

may 2016

Par Sanaa NOUIRI, Manager Risk Management et juriste en droit international des affaires

En matière de protection de données à caractère personnel, les entreprises concernées ont jusqu’à 2018 pour se mettre en conformité au regard des nouvelles exigences issues du Règlement européen dit GDPR « General Data Protection Regulation ».

Les enjeux du nouveau Règlement européen

Afin de mettre à profit la période transitoire qui s’ouvre, l’entreprise dit « Responsable de traitement » selon le Règlement européen, doit s’interroger sur la conformité de son dispositif actuel de gouvernance des données personnelles, identifier les principaux apports du Règlement et évaluer les évolutions nécessaires de son environnement afin d’en mesurer la faisabilité opérationnelle eu égard aux attentes règlementaires applicables. ./..

Le Cercle - Les Echos

Share

Le Cercle - Les Echos

Share