Press article

L'assurance indicielle, une solution prometteuse.

october 2015

Fondée sur la connaissance des variations climatiques, l'assurance indicielle est adaptée à la sécurisation des revenus des agriculteurs. Ce modèle tend à se déployer dans d'autres secteurs, pour peu que son coût de développent ne soit pas un frein.

Dans un contexte où le changement climatique devient de plus en plus préoccupant, l’existence d’une assurance permettant de protéger son revenu des aléas météorologiques est primordiale. En effet, selon l’Organisation des Nations Unies, 9 catastrophes sur 10 sont maintenant liées au climat et, les catastrophes qui auront lieu au cours des 20 prochaines années, devraient croître en nombre et en intensité.

L’assurance indicielle, aussi appelée assurance paramétrique ou indexée, permet de répondre à ce besoin. Historiquement développée depuis les années 1990 au travers de projets pilotes en Afrique pour protéger et pérenniser l’agriculture dans les pays en voie de développement, elle se développe aujourd’hui dans différents secteurs et est désormais proposée par plusieurs grands acteurs du marché..

Le principe de l’assurance indicielle

Dans le cas d’une assurance indicielle, l’indemnisation d’un sinistre est déclenchée lorsqu’un indice, généralement météorologique (quantité de pluie, température, humidité…), dépasse un certain seuil fixé à l’avance. ./..

Les atouts de l’assurance indicielle pour le secteur agricole

Les nombreuses limites que présente l’assurance agricole traditionnelle, font de l’assurance indicielle un produit en vogue. En effet, contrairement à l’assurance indicielle, l’assurance climatique traditionnelle requiert une expertise coûteuse pour l’évaluation des dommages causés, ce qui rend parfois les indemnisations impossibles quand un trop grand nombre d’acteurs est touché, par exemple dans le cas d’une sécheresse. ./..

L’assurance indicielle au service d’autres secteurs que l’agriculture

L’assurance indicielle est principalement développée dans le secteur agricole, particulièrement vulnérable aux éléments climatiques, mais elle s’est également diversifiée dans d’autres secteurs depuis les années 2000. ./..

Une mise en place coûteuse

Derrière les multiples atouts d’une telle assurance, la mise en place d’un produit indiciel reste néanmoins un projet complexe et souvent coûteux, notamment en raison des efforts nécessaires pour identifier un indice climatique reflétant au mieux les pertes de revenus. ./..

Le marché de l’assurance indicielle gagne du terrain

Les premiers acteurs à s’être positionnés dans le marché de l’indicielle ont été les réassureurs, ce qui leur confère de facto un avantage concurrentiel. ./..

 

Tribune réalisée par Coralie La Plat et Audrey Loiseau, actuaires consultantes chez Optimind Winter, membres du Pôle de Compétence (PCOW) IARD, dirigé par Mélanie Massias, actuaire et Practice Leader.

Argus de l'assurance

Share

Argus de l'assurance

Share