Press article

Dossier Solvabilité 2 - Bienvenue dans l'ère du pilotage de précision.

july 2015

Au regard des investissements réalisés pour se mettre en conformité avec les nouvelles exigences de capital, de gouvernance et de reporting, l'enjeu aujourd'hui est de transformer la contrainte prudentielle en opportunité de pilotage économique et stratégique.

Après plusieurs années de rodage en cale sèche, l'heure de la mise à l'eau a presque sonné. Dans un peu moins de six mois, tous les organismes d'assurance de France et d'Europe basculeront dans l'univers Solvabilité 2.

Aujourd'hui, ce qu'implique la transposition de la directive n'est plus franchement un mystère. Refonte des exigences prudentielles (MCR et SCR), évolutions substantielles de la gouvernance (règle des quatre yeux, honorabilité et compétence, Orsa), multiplication des reportings réglementaires : les acteurs ont eu loisir de se roder ces dernières années. Et si l’on en croit les derniers retours de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), la proportion des organismes se déclarant prêts à plus de 75 % est désormais de 97 % pour le pilier 1 (exigences quantitatives), de 60 % pour le pilier 2 (gouvernance) et de 43 % pour le pilier 3 (exigences de reporting). « Sur le plan quantitatif, les organismes savent où ils vont », assure Christophe Eberlé, président d’Optimind Winter.

[…]

Argus de l'assurance

Share

Argus de l'assurance

Share