Press article

La gestion des risques à l'heure des stress tests.

september 2014

Afin de mesurer la capacité du secteur à faire face aux risques assurantiels et financiers, et sous l'impulsion du régulateur européen, les stress test se sont multipliés ces dernières années. Retour sur ces exercices qu'il faut aborder avec un nécessaire recul.

Les assureurs ont été invités à répondre le 11 juillet 2014 à une série de tests diligentés par l'Eiopa, l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles. Cet exercice fait suite à des études similaires déjà menées en 2009-2010, puis 2011. Il permet à l'Autorité européenne de mesurer la capacité du secteur à faire face à des risques assurantiels classiques, mais aussi à des risques liés aux marchés financiers et notamment à la persistance d'un environnement de taux bas. Ces études font écho à des exercices similaires imposés au secteur bancaire par l'European Banking Authority (EBA).

De façon générale, les exercices de stress test prennent une importance croissante, tant dans les relations entre assureurs et superviseurs que dans le fonctionnement interne des assureurs eux-mêmes. Pour preuve, la place accordée à la démarche stress test dans l'Orsa (Own Risk Solvency Assessment) : le besoin global de solvabilité et le respect permanent des exigences de capital - deux des trois volets de l'Orsa - nécessitent de travailler sur un scénario central et plusieurs scénarios de stress. ./..

La Tribune de l'assurance

Author

Tristan Palerm, directeur métier actuariat conseil

Share

La Tribune de l'assurance

Author

Tristan Palerm, directeur métier actuariat conseil

Share