Press article

Actuaires, la fin de l'âge d'or.

march 2014

Après avoir bénéficié pendant longtemps de fortes augmentations, les actuaires voient leurs salaires se stabiliser. Mais ces professionnels conservent une place à part dans les entreprises. Christophe Eberlé, vice-président de l'Institut des actuaires « La normalisation des salaires est positive, cela signifie que le marché se rationalise ».

Avez-vous constaté un ralentissement de la hausse des salaires pour les actuaires diplômés ? En effet, il y a une stabilisation de leur rémunération. Il faut signaler que l'environnement a évolué. Avec la crise, les compagnies d'assurances ne disposent pas forcément des mêmes moyens financiers pour leurs projets qu'il y a quelques années, et elles s'estiment désormais pourvues en actuaires. Les assureurs ne sont donc plus disposés à surpayer les candidats à l'emploi. Au final, cette normalisation des salaires est positive pour la profession. Cela signifie que le marché se rationalise, et donc se pérennise. [...]

Argus de l'assurance

Share

Argus de l'assurance

Share