Press article

Assurance santé, qui perd gagne ?.

january 2014

L'orientation des adhérents vers des réseaux de soins obligatoires. Certains acteurs tentent depuis quelques années de mieux maîtriser leurs remboursements en orientant leurs adhérents vers des - réseaux - de soins, c'est-à-dire des professionnels de santé agréés avec lesquels ils ont passé des accords sur les tarifs et les prestations.

Réservée aux assureurs et aux institutions de prévoyance, une proposition de loi actuellement en dis cussion au Parlement a pour objectif d'étendre aux mutuelles cette possibilité. Cela provoque de vives oppositions chez les praticiens, qui craignent notamment un nivellement par le bas des prestations.

Avis partagé par la Fédération nationale indépendante des mutuelles (Fnim), dont le président, Philippe Mixe, redoute que » les derniers verres, les avancées technologiques soient interdites aux adhérents. Pour lui, cela constitue également une entrave au libre choix du praticien dans la mesure où la loi autorisera la mutuelle à mieux rembourser l'adhérent qui aura recours au réseau.

Cette position semble néanmoins marginale et selon une enquête réalisée par OpinionWay pour la société de conseil en actuariat Optimind Winter, plus du quart des organismes de complémentaire santé pensent rejoindre un réseau dans les deux ans à venir. [...]

L'actuariel

Share

L'actuariel

Share